Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede obtener más información en nuestra política de cookies.

restauración

ficha técnica

FILOSOFIA MODERNA Y CONTEMPORÁNEA
IMPERIUM. STRUCTURES ET AFFECTS DES CORPS POLITIQUES
IMPERIUM. STRUCTURES ET AFFECTS DES CORPS POLITIQUES
2015
230
RÚSTICA
978-2-35872-070-0
FRANÇAIS

sinopsis

Aujourd’hui, la gauche sociale et politique est en panne de réflexion sur l’État. Pourtant, la critique de l’État y est toujours fréquente, des professions de foi internationalistes jusqu’à l’anarchisme ou communisme libertaire. Pour Frédéric Lordon, ces positionnements constituent le plus souvent une posture et ont tendance à fuir le vrai problème posé par l’État : toutes les communautés humaines semblent se référer à une entité verticale, que ce soit sous la forme d’une autorité charismatique, d’un ensemble de règles communément partagées ou sous la forme rationnelle et bureaucratique de l’État propre aux sociétés contemporaines. Que faire de ce principe vertical qui traverse les sociétés ? Certains (les républicains, les étatistes) célèbrent ce principe et promeuvent un « vrai » État-nation, une république « sociale ». D’autres voudraient en finir avec ce principe, en imaginant une société humaine transparente à elle-même, intégralement cosmopolite et strictement fondée sur le principe d’association et de réciprocité. Frédéric Lordon s’oppose à ces deux propositions et fait à nouveau travailler les concepts qu’il a forgés dans Capitalisme, désir et servitude. À travers une lecture contemporaine de Spinoza, l’auteur propose de repenser l’État non comme un corps étranger face à la « bonne » société civile, mais comme une nécessité intrinsèque du social.


*Todos nuestros productos incluyen el IVA, ampliar información


otros libros del autor

comentarios de los usuarios/usuarias