"Esta web utiliza cookies para facilitar la navegación por ella y para realizar análisis de su uso, incluida la elaboración de perfiles de navegación con fines publicitarios. Si continua navegando, consideramos que acepta su instalación. Para obtener información detallada sobre las cookies que utilizamos, incluyendo cómo configurar su navegador para rechazarlas, pulse aquí."

restauración

ficha técnica

HISTORIA MEDIEVAL
LE MENSONGE D'AL-ANDALUS
próximamente
LE MENSONGE D'AL-ANDALUS. MUSULMANS, CHRÉTIENS ET JUIFS SOUS L'ISLAM DANS L'ESPAGNE MÉDIÉVALE
2018
978-2-86553-305-3
FRANÇAIS
próximo lanzamiento: 13/09/2018
añadir a favoritos

sinopsis

Universitaires, journalistes et hommes politiques, tous nous présentent "Al-Andalus" comme un paradis multiculturel où musulmans, chrétiens et juifs vivaient en harmonie. Ce conte de fées est un mythe.
Ce prétendu paradis de la coexistance heureuse a commencé avec la conquête de l'Espagne par le califat islamique. Les armées de l'islam, composées de Berbères incultes, détruisirent un Royaume Visigoth qui avait conservé l'héritage de la culture classique après la chute de l'Empire romain d'occident, et dont le niveau de civilisation était largement supérieur.
Loin d'être un espace de tolérance, l'"Espagne musulmane" fut le lieu d'une régression culturelle dans tous les domaines de la vie. Chrétiens et juifs y furent marginalisés et opprimés par des autocrates religieux. Considérés comme subalternes dans une société hiérarchisée, ils furent réduits au rang de dhimmis, et eurent le choix que les gangsters donnent à leurs victimes: payer pour être protégés, ou disparaître.
Tandis que politiciens et idéologues continuent de célébrer l'"Espagne musulmane" pour son "mutliculturalisme" et sa "diversité", Dario Fernández-Morera montre que cette construction politiquement utile est une falsification de l'histoire.


*Todos nuestros productos incluyen el IVA, ampliar información


otros libros del autor

comentarios de los usuarios/usuarias